#TEST – Fly me to the MOON…cup*

Par Juliette


* Pour plus de FUN, je désignerai par « Mooncup » toute coupe menstruelle, quelque soit sa marque. En réalité, il s’agit d’une marque anglaise de coupe menstruelle. C’est un peu comme le mot « Kleenex » pour « mouchoir », you see ?

Lorsque Audrey et moi avons entendu parler de Mooncup la première fois (il y a quelques années), voici à peu de choses près, nos réactions du moment :

réaction mooncup

Quand on te parle de la Mooncup la 1ère fois

Dans l’optique Zéro Déchet, cet objet nous apparaît maintenant comme la solution pour abandonner les tampons et serviettes hygiéniques. HOP, direction NATURALIA pour acheter nos Mooncups (de marque Mooncup), et directement en boutique s’il vous plaît (pour éviter les sur-emballages liés aux livraisons). Il existe plein de tailles et de marques différentes de cups. Pour une description détaillée des coupes menstruelles, cliquez ici.

Nous voilà donc face à nos Mooncups… Mais c’est quand même gros, et dire qu’on a pris la PETITE taille !?

brit

WHAT? C’est ça la petite taille ?

J’ai testé ma Mooncup quelques fois pendant mes cycles de janvier et février, mais jamais plus de 2 minutes. Après ces essais je me sentais toute tremblotante et pas du tout à l’aise. J’ai donc continué à utiliser des tampons. J’ai ressenti exactement la même sensation que lorsque j’ai mis des lentilles de contact pour la première fois : appréhension d’aller « déranger » une partie de son corps, maladresse… Pour les lentilles, la pose était l’étape la plus difficile, et pour la Mooncup c’est l’inverse : la mettre m’a semblé relativement facile, mais la retirer était plus délicat… ben oui, il faut aller la « chercher », et quand on est un peu tendue, et ben ça ne facilite pas du tout les choses…

AVANT

Premiers essais…

Audrey l’a en revanche rapidement apprivoisée, dès le premier cycle d’utilisation. Après quelques contorsions, elle s’est vite habituée et l’a tout de suite trouvée beaucoup plus confortable et fiable que les tampons. Pas de fuites, pas de stress, que du bonheur !

En mars, j’ai pris mon courage à deux mains, bien décidée à porter ma Mooncup plus de 2min. Si Audrey y arrive, j’y arriverai aussi ! Mais le souci, c’est que j’avais l’impression qu’elle était trop grande pour moi (la Mooncup hein, pas Audrey), elle me gênait une fois en place… J’ai parcouru plusieurs forums et c’est là que j’ai appris qu’il existait des Cups plus petites encore que la Mooncup, idéales pour les petits gabarits (ce qui est mon cas). J’ai décidé de donner une dernière chance à ma Mooncup, me disant que si ça ne marchait toujours pas cette fois-ci, je me résoudrai à en acheter une plus petite.  J’ai coupé la tige en entier (ce qui me faisait un peu peur avant, mais en fait, beaucoup de filles coupent toute la tige). Et puis je l’ai positionné. J’avais toujours l’impression qu’elle était trop grande, elle me gênait… MAIS j’ai quand même passé la nuit avec. Et finalement, le matin, elle avait un peu bougé pour prendre une place adéquate, et ne me gênait plus du tout ! Elle était donc mal positionnée au départ, car j’étais trop tendue… La retirer était toujours un peu délicat, mais j’ai trouvé une astuce : le faire sous la douche ! Et ben ouais, comme ça aucun problème si j’en mets partout. J’ai réussi à enchaîner plusieurs cycles avec….donc, oui, ça y est….

… Je suis une Mooncupeuse !!!

victoire robot

 

Ah, et une dernière chose, je l’ai lu 100 fois en me disant « ouais, ouais, merci ça m’avance pas du tout cette affaire »…  mais c’est réellement important :

Détendez-vous et ne vous découragez pas !

*
*      *

Et toi, comment se sont passés tes premiers essais avec la Mooncup ? L’as-tu adopté rapidement ? Quels conseils donnerais-tu à celles qui n’ont pas encore passé le cap ? Ou peut-être as-tu abandonné l’idée de la Mooncup ? Pour quelles raisons ? Dis-nous tout !

Publicités

3 réflexions sur “#TEST – Fly me to the MOON…cup*

  1. Oooh mon dieu…
    2 ème fois qu’on m’en parle le principe m’allarme toujours autant.
    Et pour les femmes qui ont tendance à faire des mycoses. Se genre d’outils n’est pas une porte d’entrée direct vers l’utérus…
    C’est peut-être débile venant d’une infirmière qui utilise des tampons mais au final on a nos règles que 5 jours par mois. Pourquoi prendre le risque de fragiliser son col…
    Je vais me renseigner cela dit

    Merci miss J.
    Mystik M

    J'aime

    • Oui c’est intéressant d’avoir ton avis! Pour ma part j’ai contacté l’association d’endométriose, car une de mes copines m’avait dit que son gynéco déconseillait la mooncup, car pouvant causer des endométrioses. L’association française en a parlé à des spécialistes qui n’ont pas du tout validé cette info. Aucun lien selon eux entre endométriose et mooncup. Pour les mycoses, c’est sûr qu’il faut avoir une hygiène irréprochable, mais globalement je crois que le silicone utilisé est moins agressif pour le corps que les tampons blanchis au chlore, etc… Maintenant c’est toujours difficile de faire la part des choses quand il y a des avis divergents, on attend ton avis médical sur la question! 🙂 A bientôt (Juliette)

      J'aime

  2. avis d’une mooncupeuse depuis plusieurs années:
    -ma gynéco m’a assuré que je ne risquais pas de traumatiser mon col
    -par contre, je note que puisque la cup récupère la sang mais aussi les sécrétions vaginales, le vagin est moins bien lubrifié et donc plus sujet aux irritations

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s