No Sucre ! de Nicole Mowbray

Nicole Mowbray, journaliste américaine, a arrêté de manger du sucre en 2012 et a vite observé des changements de sa silhouette, sa peau, ses cycles menstruels, et même ses relations sociales. En 2014, elle publie « Sweet Nothing » (No Sucre!) pour partager son expérience et nous convaincre de passer le cap.

e46551c7-806c-45c2-9468-6ee36271d687-bestSizeAvailable.png

Arrêter le sucre, ça donne la patate ! Hein Nicole ?

Nicole ponctue très astucieusement son récit de données théoriques, de conseils pratiques et de réflexions personnelles. Les témoignages de divers médecins et psychologues sont également fréquents. Sa plume est agréable, le ton léger mais sérieux quand il faut. L’impact du sucre sur notre santé est considérablement sous-estimé dans nos sociétés. Sans tomber dans la moralisation, elle explique pourquoi et comment adopter une alimentation hypoglucidique. 

J’ai tout simplement dévoré « No sucre ». Moi qui pensais manger sainement, j’ai pris conscience de la quantité de sucres que j’ingérais au quotidien : fruits secs, jus & compotes de fruits, féculents divers (pâtes, riz, pain) font partie de mon alimentation de base. Même BIO et LOCAUX, ces aliments restent très concentrés en sucres et les combiner chaque jour dépasse largement mes besoins réels en glucides. Mierda!

Nicole bannit le terme de « régime » et préfère parler de nouveaux comportements alimentaires, de nouveaux schémas à intégrer. Dans son témoignage, elle nous invite à questionner notre rapport à la nourriture sucrée, à la place que celle-ci avait dans notre enfance, dans notre famille, et encore aujourd’hui dans nos relations sociales. Le schéma « Sucre = récompense » sera souvent à déconstruire pour pouvoir se passer de sucres sans ressentir des frustrations extrêmes. 

Elle aborde également des sphères assez intimes comme le SOPK dont elle est atteinte (Syndrome des Ovaires Polykystiques) et explique les rapports entre stress, hormones et sucres.

J’ai aimé sa façon décomplexée de parler de ses difficultés rencontrées dans ses relations sociales suite à son choix. Elle a remarqué que l’abstinence de sucre peut susciter chez l’entourage de l’incompréhension, voir de l’hostilité, et donne quelques astuces pour y faire face.

Ses réflexions tournent beaucoup autour de la question du changement des habitudes et des processus sous-jacents. Je n’ai donc pas pu m’empêcher de faire le parallèle avec le mode de vie Zéro Déchet. Lui aussi, peut provoquer des réactions hostiles et nécessite un déconditionnement de nos habitudes. En ce sens, son livre est beaucoup plus un livre de développement personnel qu’un livre prônant un régime alimentaire strict.

DSC_2011.JPG

Ca fait 2 semaines que j’ai commencé ma désintoxication au sucre. Ce n’est pas facile tous les jours, surtout à l’heure du goûter (où mon envie de sucré est à son apogée) mais je pense aux bénéfices pour rester motivée. Enfin, des fois quand même je me dis… Zéro Déchet, Zéro Sucre… faudrait faire attention à pas disparaître quand même ! Hum…

Envie de lire ce bouquin ? Pensez à l’emprunter en bibliothèque ou à l’acheter d’occasion. Pour les martiniquais, je peux prêter mon exemplaire sans souci (acheté neuf lors d’un craquage à la librairie antillaise…Faites ce que je dis, pas ce que je fais, oui oui...)

Toi aussi tu tentes ou tu as tenté de réduire le sucre ? Partage ton expérience en commentaire.

A bientôt les amis !

 

 

Publicités

5 réflexions sur “No Sucre ! de Nicole Mowbray

  1. Génial 🙂 je ne connaissais pas ce livre. Je suis depuis bientôt trois mois un « régime sans sucre » ou nouveau comportement comme elle dit lol. Je suis aussi un régime sans gluten et sans lactose pour des raisons de santé, pas facile du tout la transition mais c’est vrai que tant qu’on ne se questionne pas dessus, on ne se rend pas compte à quel point il y en a partout. Finalement je trouve qu’on reprend gout aux vraies saveurs et que ce n’est pas plus mal. Je mange encore des féculents car difficile de tout arrêter d’un coup. Courage dans ta démarche ^^

    Aimé par 1 personne

    • Ohhh bon courage à toi aussi! Tu as raison pour les nouvelles saveurs. J’ai mangé du Nutella il y a peut-être 1 mois (des années que j’en n’avais pas mangé) et en fait…j’ai trouvé ça bien trop sucré et trop écoeurant….comme quoi! Merci pour ton commentaire 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Ton article tombe à pic! 🙂 Je disais justement hier soir à mon mari que j’ai l’impression d’être prise au piège par le sucre (qui se trouve vraiment dans tout ici en Californie du sud), et je lui disais que j’en étais frustrée car par ailleurs je mange super sainement sans la moindre difficulté (j’adore le vert, je mange à 85% végétalien, et les 15% restants sont des produits animales d’origine bio/locaux). Le sucre c’est mon talon d’Achille, et ça commence à sérieusement me gaver car il y en a même là où on se douterait de rien (beurre de cacahuètes, bim, produits bio sans gluten, bim…). Bref, perso, la seule raison pour laquelle je veux m’en libérer c’est ma santé hormonale. Je n’ai pas de poids à perdre, et je ne suis pas diabétique, mais sachant que les pics d’insuline affectent la production de nos hormones sexuels, je ne veux surtout pas provoquer des chamboulements alors que j’aimerais avoir un enfant dans les années à venir. En tout cas merci pour cette piqure de rappel. Je vais essayer de me trouver ce bouquin. ❤

    Aimé par 1 personne

    • De rien, merci pour ton retour! En refusant les produits manufacturés, on évite déjà beaucoup de sucres ajoutés. Mais c’est sûr que c’est important de se rendre compte de sa consommation réelle. Je te souhaite bon courage et bonne lecture! 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s