No Impact Man de Colin Beavan

colin_beavan

Colin Beavan est un auteur et un conférencier new-yorkais qui, en 2009, a pris la décision radicale de réduire son empreinte carbone à zéro. Impossible vous me direz. Et pourtant…!

Écolo convaincu depuis toujours, et militant, il réalise un jour que ses actions pour sauver la planète et changer le monde, n’ont pas de réel retentissement. Surtout, il estime que ses convictions sont, essentiellement, le lieu de débats incessants et conflictuels, qui le maintiennent dans une colère constante. Fatigué de voir la situation écologique se dégrader, il se lance dans son projet fou qui marquera les esprits, et changera sa vie.

Dans son livre, Colin Beavan relate son expérience, et celle de sa famille (sa femme et sa fille), qui, durant une année entière, a transformé son mode de vie et de consommation. Pour résumer, il s’est organisé en prenant en compte les éléments que je liste plus bas, en les éliminant, ou en les réduisant au minimum. Presque aucune entorse n’était autorisée, et surtout, aucun gaspillage n’était toléré. Il s’est donc concentré sur :

  • Les déchets
  • les transports
  • l’alimentation
  • la consommation
  • l’électricité
  • l’eau
  • les actions solidaires

No Impact Man n’est pas un manuel du parfait écolo, mais bien l’histoire d’un homme qui a tout fait pour comprendre en profondeur l’impact de l’action humaine au quotidien sur l’environnement. Tout au long des chapitres, Colin partage avec ses lecteurs ses échecs, ses réussites, ses doutes, ses frustrations. Il n’hésite à aucun moment à parler d’événements très personnels, et de l’impact de son expérience sur sa vie personnelle.

colin-beavan-no-impact-man-ma-vie-ecolo

Le livre est également parsemé de nombreuses citations, de faits scientifiques, historiques et de références. On découvre également qu’il a fait appel à des experts dans différents domaines pour le guider et le conseiller tout au long de son parcours.

Le but de ce livre et de ce challenge n’est pas de convaincre les lecteurs de vivre sans électricité, mais plutôt de faire un appel au changement et à la responsabilisation. Parce que si Colin et sa famille ont été capable de vivre dans des conditions extrêmes dans une des villes les plus dépendante de l’industrialisation, des énergies fossiles et de la surconsommation, nous avons tous la faculté de faire des efforts pour vivre et consommer de façon plus durable. Aussi, il est de notre responsabilité de choisir de participer ou non à la dégradation constante de notre environnement, de notre bien-être, notre santé, et de notre mode de vie.

Je ne saurais que trop vous conseiller de suivre le parcours inspirant de Colin Beavan qui a eu le courage de se lancer à 100 % dans une démarche écolo, ce qui, nous le savons, n’est pas une chose évidente.

« Cessons d’attendre que le système change, et gardons bien à l’esprit que chaque décision que nous prenons au sein de notre famille ou dans le cadre de notre activité professionnelle représente « le système ». » – Colin Beavan

**Il y a aussi un documentaire sur son année pour retracer une partie de son parcours en image.

Follow my blog with Bloglovin

Publicités

6 réflexions sur “No Impact Man de Colin Beavan

  1. Bonjour
    Livre que nous avons lu en débutant notre démarche. il tranche avec le livre de Béa Johnson. Plus romancé il est aussi plus « jusqu’au boutiste » sur la démarche « zéro ». Mais j’ai bien aimé
    A recommander en effet 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai lu son livre il y a quelques temps déjà. C’est très inspirant et il est clairement allé au bout du bout du zd. Après je pense qu’il y a 1 côté très américain, très show; l’épouse qui s’habille en prada et ne mange qu’à l’extérieur qui accepte (si facilement?) ces changements …. Ça m’avait quand même laisse dubitative.
    Mais je te rejoins tout de même: c’est 1 livre à lire! ☺

    J'aime

    • C’est vrai qu’elle accepte assez facilement. Ça me surprenait aussi à chaque fois mais je pense qu’elle y voyait son intérêt et partageait le bien-être que ça leur apportait. Il faut dire aussi que le livre de son mari dépendait aussi beaucoup d’elle et qu’ils étaient filmés. Et pour tous ses sacrifices, le livre devrait s’appeler No Impact Family !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s