Bilan de 2 ans Zéro Déchet : comment rester motivé ?

Bonne nouvelle, 2016 semble avoir été l’année du Zéro Déchet (ZD) ! Le concept prend de plus en plus d’ampleur, les reportages télévisés, livres et blogs dédiés à ce mode de vie fleurissent, et le tout premier Festival Zero Waste a été un succès. Un bon point pour la planète, les gars, on continue comme ça!

La fréquentation de notre blog a également connu une belle progression depuis décembre 2015. Merci à toi de nous lire, et à la COP 21 qui (mon petit doigt m’a dit) a beaucoup aidé à la diffusion du ZD, en mettant en avant des alternatives au mode de vie métro-boulot-conso.

obamaclap

Ca, c’était pour le contexte global

Pour le détail, on pourrait te faire un graphique avec la pesée de nos poubelles mois après mois, mais on est trop fainéantes désinvoltes pour ça. Reprendre toutes nos actions ZD par domaine (alimentation, hygiène, ménage, mode de vie) serait envisageable, mais on l’a déjà fait – cf. bilan de notre première année Zéro Déchet. On pourrait aussi te dresser un tableau idyllique de nos progrès, mais là, tu vois… le coeur n’y est pas vraiment. Le bocal de déchet annuel ? On en est loin, mon p’tit ! Aucune excuse n’est valable, et pourtant… elles sont bien là, ces résistances, ces ordures qui s’accumulent dans nos poubelles, et ces moments d’intense démotivation quand tu remarques que tes poubelles sont aussi grosses qu’il y a un an.

En avant-première mondiale, on te partage le fruit de nos 2 ans zéro déchet, à savoir la première fonction mathématique résumant la démarche zéro déchet, et illustrant parfaitement notre état d’esprit du moment :

Démotivation = Déchets ²

Pour les non matheux, ça veut dire que plus tu es démotivé, plus tu as de déchets , donc plus tu es motivé, moins tu as de déchets. Autrement dit, moins tu te démotives, moins tu as de déchets. Ou alors moins tu es motivé, plus tu auras de déchets!

En bref: tout est affaire de motivation.

Et il nous a fallu 2 ans pour arriver à cette conclusion ? Petites joueuses…

De l’origine des espèces de la démotivation

Tant d’énergie… pour rien ? Pourtant les solutions existent, impossible de les rater ! Recettes et tutos en tout genre se battent en duel sur le net. D’une simplicité à nous faire culpabiliser d’avoir mis à la poubelle une paire de chaussettes trouée : « Mince, j’aurais pu la repriser, en faire une peluche, une éponge, l’envoyer à chaussettes-pour-tous ou l’incorporer à mon dernier soufflé ! » Et là, pirouette cacahuète, mon esprit change une lettre et place en tête d’affiche de mon cinéma mental « J’aurais  le faire! » et tout ce qui va avec, de type « Je suis une grosse nulle fainéante qui n’est même pas foutue d’aller au bout de ses convictions ».

michele-sad

You’re totally right, Michele

Bon, malgré tout, on pourra se féliciter d’avoir été créatives en donnant naissance à Procrastine et Flemming, deux figures littéraires très présentes sur notre blog (et dans nos vies). Ils nous tirent vers le bas, nous poussent chaque jour à remettre au lendemain ce qui pourrait être fait dans la minute et nous propulsent vers des achats-rapides générateurs de déchets, complètement superficiels et inutiles.

Mais trop de chalala ne résoudra pas la question. L’unique, l’essentielle est de savoir :

Comment inverser la tendance et rester motivées ?

1 – Être bienveillant envers soi-même.

J’ai « sacrifié » un peu de papier (au stade où j’en suis…) pour lister toutes les actions mises en oeuvre depuis janvier 2015. Et là… CHOC ! Tout est question de point de vue… pourquoi ai-je décidé de voir le verre à moitié vide ? En deux ans, j’ai énormément changé de style de consommation, et ce malgré 2 déménagements successifs (Paris > Banlieue parisienne > Nîmes). En 2 ans, j’ai mis en place 3 routines de courses différentes et 2 systèmes de compostages (jardin, balcon). A chaque fois, il a fallu que je repère les magasins proposant du vrac, que je les teste, que je compare les prix, que je cherche des producteurs locaux, des solutions pour les produits ménagers, en plus de toutes les autres démarches liées à un déménagement « classique ». Et bientôt, je m’envole vers La Martinique ! Mon mental a de quoi freiner des 4 fers, non ?

Pour reprendre confiance en ma capacité de changement, je dois rester bienveillante avec moi-même. Peut-être toi aussi ? Penses-y les jours où tu as l’impression d’être un gros nul fainéant qui n’est même pas foutu d’aller au bout de tes convictions. Peut-être es-tu trop exigeant avec toi-même ? Ou que ton énergie est mobilisée dans une autre sphère pour le moment : un projet professionnel, de nouvelles activités ou des relations prenantes (qui sait? toi!). Le zéro déchet est un long processus, libérateur et valorisant certes, mais qui sollicite beaucoup d’énergie. Si chaque action ZD prise individuellement paraît facile à mettre en place, mises bout à bout, elles peuvent donner un sentiment de « vertige ».

Si tu ressens ce vertige, malgré plusieurs mois ou années d’efforts Zéro Déchet, je te conseille de faire la liste de toutes les actions entreprises. Même si elles te paraissent insignifiantes, les avoir sous les yeux va te remémorer tout le chemin parcouru, dont tu peux être fier !

goodthingsinside

2 – Être tolérant envers soi et les autres.

J’aime découvrir de nouvelles astuces et suivre les aventures de mes copains ZD (blogs, groupes Facebook). Le hic, c’est que j’ai tendance à me comparer et à me rabaisser (toi aussi?). En faisant ça, je suis à côté de la plaque. Le zéro déchet, ce n’est pas une recette miracle à suivre qui m’apportera le bonheur, mais un processus dans lequel chacun est engagé différemment (comme la vie!). Chacun avance à son rythme, ne part pas du même point et n’atteindra pas le même niveau.

Dans la même veine que le point n°1, il me semble donc très important de ne pas chercher à calquer ton mode de vie sur celui des autres. S’inspirer de quelqu’un et s’intéresser à sa manière de vivre, oui. Essayer de lui ressembler et se sentir nul de pas faire aussi bien? ou le trouver nul de pas faire aussi bien que toi? Non. Ainsi, ô cher lecteur, je te demande de ne pas te comparer à nous. En le faisant, tu risquerais un rabaissage d’égo (je sais que ce mot n’existe pas, mais c’est mon article, j’ai le droit, nananananère. J’ai même le droit de faire n’imp dans ma parenthèse, tu seras obligée de relire le tout début de ma phrase pour comprendre la suite – à moins que tu ne disposes d’une mémoire de travail très efficace!) si tu as l’impression d’en faire moins que nous ou – pire encore?- de gonfler ton égo si tu as l’impression d’en faire plus (alors, tu as réussi à comprendre cette phrase? moi, je t’avoue, je suis obligée de retourner en arrière pour bien la comprendre.)

3 – Elaborer son plan d’action : des outils pour se motiver !

Chercher les raisons de ta démotivation, tout en étant bienveillant et honnête avec toi-même, c’est la première marche à gravir. Celle qui te redonne l’espoir ! Pour la suite, C’est important d’avoir des objectifs clairs avec des dates butoir. L’objectif « salle de bain zéro déchet » est plus vaste que « Essayer la mooncup avant le 15 juin » ou « Coudre des cotons démaquillants pendant les vacances d’hiver ». En établissant un échéancier d’objectifs, tu réduis activement les chances que Procrastine te mette le grappin dessus. Et ça, c’est chouette, crois-moi !

Comme si je n’avais pas un déménagement sur le feu (départ dans 10jours), des tonnes de comptes rendus à rédiger pour le boulot, des montagnes d’objets à donner et des ongles à vernir (sens des priorités, bonjour!) , je t’ai préparé des petites fiches pour t’accompagner sur la route du zéro déchet!  Ca faisait longtemps que j’y pensais. Voilà, c’est fait. Et c’est cadeau. Gratuit. Pour tes beaux yeux, ma chérie! Tu les trouveras en cliquant

>> ici <<< 

Surtout pas à cet endroit. Encore moins ,

et certainement pas dans ces trois mots.

Sur combien de liens as-tu cliqué ?

Pourtant c’était inutile, et je t’avais prévenu.

L’esprit humain est fascinant!


En guise de bilan…

… (parce que c’est quand même la raison de ton clique et le titre de l’article), nous te partageons nos parcours respectifs, le listing des actions zéro déchets entreprises en 2 ans. Pour certains, ça sera pas terrible, franchement nul ou décevant (Attendez, vous faites un BLOG, et vous en êtes QUE là?). Pour d’autres, ce sera  impressionnant, carrément génial et peut-être même inspirant ! Quelque soit la réaction que notre bilan te fasse, n’oublie pas le début de l’article (si tu l’as lu. Et si ce n’est pas encore fait, fais-le, ça devrait pas te prendre bien longtemps). En violet, c’est celui d’Audrey (ça rime); et en vert, c’est le mien, Albert! Enfin, moi c’est Juliette, mais ça rimait pas.

Audrey

2ANS ZD Audrey.png

Albert Juliette

2ANS ZD Juliette.png

Bonus Live Premium : Mon petit secret

Tenir le blog m’aide beaucoup à rester motivée, le fait d’écrire et de publier ses objectifs, c’est comme un contrat que je passe avec toi (et avec moi-même). Belle illustration qu’est cet article, quand j’ai commencé à le rédiger, j’étais vraiment très démotivée, et j’ai même hésité à arrêter le BLOG (ohhh!!!). La mise en mots de mon état m’a aidée à le comprendre, et à aller de l’avant. Le mot de la fin t’es donc destiné, à toi qui m’a lue jusqu’au bout …

Merci !

coeur.gif

Caro Martini ❤

Mais assez parlé de nous… parle nous un peu de toi !

Qu’est-ce qui te plaît sur notre BLOG ?

Qu’as-tu mis en place d’écolo dans ta vie ?

De quoi es-tu le plus fier ? 

Publicités

17 réflexions sur “Bilan de 2 ans Zéro Déchet : comment rester motivé ?

  1. Bravo! Je trouve que vous avez fait beaucoup de chemin, pour des filles « démotivées ». 😉 N’oubliez pas qu’il vaut mieux mettre en place des petits changements d’habitudes durables que d’y aller pour la totale qui dure 2 mois, alors continuez d’y aller à votre rythme. 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Il est chouette cet article 🙂 Et j’avoue m’a un peu reboosté !
    Cette année (2016), j’ai l’impression de n’avoir rien fait et du coup, ça m’a pas mal démoralisé. Ton petit 1 m’a fait prendre conscience que finalement, pleins de petites choses ont encore été mises en place, et que si j’ai l’impression que c’est rien, c’est que les plus gros changement ont été fait dès 2014 et surtout en 2015. Le reste, en 2016, me semblait bien insignifiant..

    Qu’avez vous prévu comme objectifs pour les premiers mois de cette année? 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton commentaire ! Ravie que tu arrives à voir tout ton chemin parcouru, c’est important pour rester motivée! Ahhh on est justement en train de définir nos objectifs pour 2017, ils seront bientôt en ligne 😉

      J'aime

  3. Bonne idée la « time line » verticale, ça permet d’avoir un aperçu rapide de ce qui a été fait sur l’année (et de se remotiver!). Marrant, j’ai justement une paire de chaussettes trouées, ça fait des semaines que je lui tourne autour à me dire « purée, faudrait vraiment que j’en fasse quelque chose, mais en vrai, j’ai qu’une envie, c’est de les bazarder !!! ». Merci pour ce billet !! Justement, ce soir, en pleine crise de démotivation, j’ai craqué et fait mes courses au drive d’à côté au lieu de me taper 45 minutes de voiture pour aller à ma biocoop. Grâce à vous, je dédramatise !

    Aimé par 1 personne

  4. Salut! D’abord, félicitations pour vos deux ans ZD! J’ai commencé le défi il y a un mois et de voir d’autres personnes y arriver aussi bien que vous, c’est super motivant. Je suis tellement d’accord pour le point 2. Chacun son rythme et ses limites! Enfin, c’est trop bien votre idée du bilan, je crois que je vais m’en inspirer pour voir mon cheminement! 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Pingback: Nos objectifs pour 2017 ! | Ma vie écolo

  6. Je découvre votre blog et j’aime beaucoup ta plume et ton humour ! Merci pour ta transparence, la re-motivation & le rire aux éclats !!
    J’ai commencé à réduire mes déchets depuis environ 6 mois. Je suis au début mais j’ai une consommation plus raisonnée et minimaliste. Il y a surtout 2 points qui ont radicalement changé le contenu de ma poubelle : le « stop pub » et le fait de me rendre au marché (avec mes propres sacs) env. tous les 15 jours.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s