A la découverte de RECYCLOP

Par Juliette


Aujourd’hui je me glisse dans la peau d’une journaliste et je vous livre l’interview d’Abdes, fondateur de l’association RECYCLOP  (sensibilisation, collecte et recyclage de mégots sur Marseille), qui fête aujourd’hui ses 1 an ! Alors pour commencer :

HAPPY BIRTHDAY RECYCLOP ! 

93504639.jpg

La recette du « Smoking Cake »

J’ai entendu parler de RECYCLOP sur le Blog Ordures! Après un tour rapide sur leur site et leur page FaceBook, j’ai voulu en savoir un peu plus et j’ai contacté Abdes par mail, puis par téléphone. Tout s’est fait naturellement, sans fioritures. Une longue discussion a suivi, où j’ai pu lui poser plein de questions (sur son parcours, la création de l’association, ses projets). J’ai adoré discuté avec lui et j’espère arriver à retranscrire tout ce que j’ai appris le plus fidèlement possible. Bien sûr, je n’oublie pas mes GIFS adorés ! 🙂

giphy-18.gif

Des prises de conscience multiples

La prise de conscience d’Abdes a été progressive. Petit, il habitait à côté d’une déchèterie. Plus grand, en tant qu’animateur, il a fait plusieurs fois le constat des trop nombreux mégots polluant les espaces publics (en improvisant des nettoyages de parc avec les enfants par exemple). Bricoleur dans l’âme, il a aussi toujours eu à coeur d’utiliser des matériaux de récup. Pendant quelques temps il a même vécu de la vente de lampes en métal recyclé! Au fil des rencontres et de ses voyages, la  gestion des déchets prenait de plus en plus de place dans son esprit.

Un jour, sur une plage d’Ibiza, il a commencé à ramasser et comptabiliser les mégots. Il délimitait une zone et commençait son ramassage. Il avait l’intuition que ça faisait beaucoup de mégots à chaque fois, mais n’avait pas de point de comparaison. Ca faisait passer le temps et ça rendait un service à Mère Nature, alors il l’a fait, plusieurs fois.

2014-03-29_14-37-25

A son retour d’Ibiza, il a voulu faire la même chose à Marseille, à la Malmousque. Et là, gros CHOC. Le nombre de mégots était HALLUCINANT (c’est lui qui le dit!). De 2013 à 2015, il a donc poursuivi ses ramassages sur les plages marseillaises, en tenant sa comptabilité à jour. Il s’est aussi de plus en plus renseigné sur la pollution massive engendrée par ces satanés mégots.

2014-06-29_12-40-44

La grande partie des mégots se retrouve…dans les océans !

Les retours des passants étaient plutôt positifs, mais plusieurs fois on le prenait aussi pour un fou. (Trop bizarre, ce mec il vient tous les deux jours ramasser des mégots sur la plage… Qu’est-ce-qu’il peut bien faire avec ?)

Bonne question! C’est là qu’entre en scène TerraCycle. (entreprise qui recycle les déchets habituellement non-recyclés, comme les mégots!). Le seul hic : l’envoi des mégots à Terracycle est devenu payant. Donc bon, pour le moment, il stocke les mégots collectés dans sa cave (et il m’a assuré que ça ne puait pas).

30 000mégots ramassés avec 1 dechet par jour

Pendant 3 ans, il continue ses collectes, et puis un jour il perd ses droits au chômage. A ce moment, il décide de jouer cartes sur table avec le Pôle Emploi et leur parle de son projet. Et c’est là qu’on passe au deuxième paragraphe !

Création de l’association 

Lui-même a été surpris de voir comment son projet a été reçu et porté par le Pôle Emploi. Ils l’ont accompagné pour créer l’association : c’est la naissance de RECYCLOP. Grâce à ce cadre juridique, il est embauché par l’association, sous la forme d’un contrat aidé d’un an renouvelable une fois. Être rémunéré pour faire quelque chose qui a du sens, ça le rend vraiment heureux! Depuis le 3 juillet 2015, sa date de création, RECYCLOP mène donc plusieurs actions sous forme de :

  • ramassages ponctuels, en lien avec d’autres organismes comme SurfRider Fondation et ZeroEcoImpact.
  • sensibilisations, à la fac de pharmacie par exemple (clique ici pour voir la vidéo).
  • création et distribution de cendriers de poche (faits à partir d’anciennes boîtes de pellicules et de capsule de bières).
DSC_0047.JPG

Avec ces cendriers, ils font un tabac ! ^^

L’association se développe, mais a besoin de fonds pour envoyer les mégots à Terracycle, commander de nouveaux cendriers de poche (ils ont dévalisé tous les photographes de Marseille), et aussi pour pouvoir embaucher.

Petite association deviendra grande ?

L’association va maintenant développer plusieurs points :

  • Travailler avec ZeroEcoImpact, pour des levées de fonds.
  • Permettre à Emma, la nouvelle recrue, d’être rémunérée pour son travail.
  • Devenir la référence des bouches-du-Rhône pour la collecte des mégots.
  • Participer à la création d’une filière nationale de collecte/recyclage des mégots.
Emma et moipetit.jpg

Emma a rejoins Abdes il y a quelques mois. Une équipe de CHOC

Abdes a été hyper accessible et ravi d’être interviewé par une petite blogueuse. On partage la même vision de l’écologie. J’ai bien aimé quand il m’a dit :

« Je ne suis pas écolo, je suis humain. »

« Et si je sais que je peux faire quelque chose pour la Planète, je ne peux pas ne pas le faire. »

« Ma plus grande satisfaction c’est de voir la fierté dans les yeux de mon fils ! »

giphy-19

Faut que je me soigne! Ou pas…

Et pour finir ?

Voici 2 conseils qu’il voudrait donner à ceux qui ont envie de s’investir pour la Planète:

1) Faites-le! Quoique vous ayez en tête, passez à l’action. N’ayez pas peur de vous investir, même si on vous prend pour un fou !

2)Sachez que vous n’êtes pas seuls ! De plus en plus d’actions fleurissent dans ce sens, qu’il s’agissent d’associations, d’entreprises ou d’actions citoyennes.

Pour les Marseillais: la prochaine collecte c’est les 8 et 9 juillet 2016, à la plage des Prophètes.  La page de l’événement c’est >>> <<<

OBJECTIF ZERO MEGOT !

2014-05-12_15-30-02

Enfin,  une petite citation qui résume son état d’esprit :

« Nous n’héritons pas la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants. » 

St-Exupéry 

Alors ? Motivés par ce beau récit ?

Je le trouve pour ma part très inspirant et porteur d’espoir.

Et vous ? Qu’est-ce que vous faites pour la Planète ? 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s