Worms WARS – Episode 1

Dans une galaxie très très lointaine,

La jeune Sky-Juliette, éprise d’un dégoût pour les vers,

Va devoir se dépasser et en adopter une colonie,

Afin de réduire ses déchets, et sauver la planète.

Que la force soit avec elle…


Par Sky-Juliette

Comme tu le sais, je suis une chochotte. Petite, beaucoup d’animaux me faisaient peur : chiens, chevaux, cafards, scolopendres, et même étoiles de mer (véridique !). Bon alors, maintenant ça va beaucoup mieux, les chiens et les étoiles de mer sont mes amis. Mais quand même, les animaux rampants me répugnent… Faire une recherche de photos de serpents me donne des frissons. Et je ne te parle même pas de ma réaction quand je vois des limaces… Alors l’idée avoir sous mon toit une colonie de vers ? « Awa » me disais-je au début (et peut-être toi aussi).

Mais voilà, la réduction des déchets est une urgence planètaire, et je veux faire ma part du job. Notre planète, je l’aime quand même bien, et je me dis qu’elle est un peu plus importante que ma répugnance envers les vers. La Saga Worms WARS, c’est donc l’histoire du jeune padawan qui sommeille en moi et deviendra (j’espère) Jedi du lombricompoteur. Je vais surmonter mon dégoût initial, et te montrer que toi aussi tu peux le faire !

starwarsjedi.gif

Le lombricomposteur, fabriquer ou acheter ?

Le DIY (Do-It-Yourself), j’adhère à 100%. Enfin, pour les bijoux, les cosmétiques… Mais à ce niveau, je bloque. En théorie, je trouve ça très bien et je t’encourage vraiment à en fabriquer un (avec du bois de palette c’est le MUST, baby !). Mais avec ma petite phobie des vers, ça me faisait flipper de râter quelque chose et de voir tous les vers se carapater de leur boîte, se faufiler dans tous les coins de la maison et se glisser dans mon lit pour m’étouffer pendant mon sommeil (oui, oui, c’est à ce stade). Mais quand même, ça me turlupinait de mettre un aussi gros budget dans un objet plutôt simple (80€ environ). J’étais au point mort.

dvmanege

Et puis, juste avant d’emménager à Nîmes, j’ai rencontré le mari de la cousine de mon père, qui *hasard* possède l’entreprise qui fabrique les lombricomposteurs City Worms! J’ai vraiment une bonne étoile (de mer) : il m’en a offert un ! ^^

anakinenfant

Bon alors là, acheter ou fabriquer, le débat est clos. Quel soulagement, l’aventure peut commencer ! Il est hyper simple à monter, et il n’y a quasiment pas d’emballage (une sangle en plastique et un petit sac contenant les roues). Le carton d’emballage peut être utilisé pour faire la litière d’accueil des vers. Tout est très bien pensé et bien expliqué.

city worms lombricomposteur

city worms plan montage

Bien que son montage ait pris 5 min Trop Chrono, il est encore inactif. J’ai carrément repoussé l’échéance mais je crois que le moment est venu d’adopter des vers de réfléchir à une solution pour se procurer des vers sans avoir à les toucher…

Les vers, comment faire ?

Tu dois te dire qu’en plus d’être une chochotte je me prends sacrément la tête. Tu as raison. Donc re-prise de tête pour les vers ! Plusieurs possibilités s’offrent à moi :

1) Recevoir les vers d’un donateur. L’option de rêve : aller chercher des vers chez un voisin. Tu n’as qu’à vider ton petit seau de vers dans ton lombricomposteur. C‘est gratuit et le risque de toucher un ver est très faible (4,65%).

2) Aller chercher des vers dans la nature. L’idée est super bonne, c’est gratuit et apparemment efficace. Mais il faut fouiner dans la terre pour trouver les vers. Inutile donc de te dire que le risque de toucher un ver explose (97,6%).

3) Acheter des vers sur internet. Le risque de toucher un ver est franchement faible (comme la première option). Mais ça coûte tout de même une trentaine d’euros et il y a un emballage (ça fait bizarre, des vers emballés).

La première option avait mon aval à 100% ! J’ai envoyé plusieurs messages à des donateurs proches de chez moi, mais je n’ai reçu aucune réponse pour le moment. Mon esprit de padawan est mis à l’épreuve… je vais donc continuer à chercher un donateur, et si mes appels restent vains, je vais me dépasser et aller chercher des vers dans la nature. Imaginer les vers emballés qui passent à la poste et attendent plusieurs heures dans ma boîte aux lettres, ça me fait quand même bizarre… et dépenser 30€ aussi. L’achat de vers sera mon dernier recours. Alors, surpris hein ? Je suis sûre que tu pensais que j’allais en acheter direct ! Héhé, les padawans sont pleins de ressources, tu sais ! Allez, que la force soit avec moi…

La suite au prochain épisode …

Luke Skywalker Yoda

Accepter les vers tu dois, jeune skywalker…

Voici quelques liens sympas, si tu es aussi un padawan du lombricompost :

Fabriquer un lombricomposteur avec des bacs en plastique.

Découvrir le lombricomposteur « City Worms ».

 Fabriquer un piège à vers.

Chercher un donateur de vers.

 

Et toi ? Comment ça se passe avec tes vers ?

Tu es déjà un Jedi du lombricomposteur ?

Dis nous tout !!!

 

Publicités

4 réflexions sur “Worms WARS – Episode 1

  1. J’ai le mien depuis au moins 3 ans (ou 4) je crois, il a déjà fait 3 déménagements en plus =)
    La première fois, il a fonctionné très bien durant 2 ans puis l’été dernier, tous mes vers sont morts… Je l’ai donc relancé en septembre tranquillement et depuis un mois ils ont la pêche, ils se sont bien multipliés (ça grouille !!!). Perso moi je m’en fou, j’ai pas d’aversion pour ces petites bêtes et suis même prête à les toucher avec mes doigts (si si déjà fait beaucoup de fois). Seul problème : ils ne mangent pas aussi vite que moi ! Du coup j’ai « trop » de déchets verts encore…

    J'aime

    • Waaa tu les touches avec tes doigts, le vrai Jedi quoi… ^^ Je pense qu’avec le temps je vais m’habituer et peut-être même qu’un jour je ferai de même! Enfin…dans lgt je crois… Ce n’est pas la première fois que j’entends parler de « mort » de toute une colonie de vers, tu sais à quoi c’était dû ?

      J'aime

      • J’ai l’impression d’être surpuissante du coup ! ^^ Ba chacun ces peurs, moi ce sont les araignées, mais comme toi, je me soigne 😉
        Oui la chaleur ! 35° au soleil dans un contenant noir (donc je dirais au moins 45 dedans…) bref’, c’était pas volontaire mais normal qu’ils n’aient pas survécu ! Cette année j’ai donc créé un abri sur mon balcon spécial pour eux =)

        Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Recette du Lobster Liebster Awards ! | Ma vie écolo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s