A la recherche du déodorant naturel et zéro déchet

Par Juliette


Il existe de nombreuses alternatives aux déodorants classiques (on t’en parle ici). Mais voilà, je suis très difficile au niveau des odeurs (certains diront « chochotte », hein Audrey?), parce que je les trouve souvent trop prononcées. Petit aperçu de mon parcours du combattant pour trouver un déodorant naturel et zéro déchet.

PalmarosaTout a commencé avec l’Huile Essentielle de Palmarosa. Un jour, Audrey m’a partagé son astuce : une goutte d’HE déposée sur les 2 aisselles suffit à faire office de déodorant. Difficile de trouver une solution plus naturelle, simple et économique. Audrey a rapidement adopté ce produit. Alors oui, c’est sûr, à la fin de la journée je ne sentais pas la transpiration, mais l’odeur pénétrante du palmarosa, c’était vraiment trop pour la chochotte que je suis ! Et puis au moment de l’application, j’avais l’odeur qui me restait sur les doigts, pouah !

Je me suis alors crue très maligne lorsque j’ai eu eu l’idée de couper l’HE avec de l’huile végétale neutre et de l’HE de menthe poivrée. Cette solution était toujours aussi odorante, mais le côté désagréable du palmarosa un peu atténué. J’ai cru encore redoubler de créativité en mettant tout ça dans un flacon PSHIT, afin de ne pas en avoir sur les mains, mais les pressions faisaient sortir trop de produit d’un coup. Bon, ça a quand même marché quelques semaines… mais sur le long terme j’ai vraiment pas réussi à tenir.

Je suis donc revenu à la case « presque » départ, en utilisant un stick déodorant Sanex trouvé dans mes placards. J’avais arrêté de l’utiliser il y a belle lurette çar je ne le trouvais pas assez efficace. A l’époque, je n’avais pas les mêmes exigences et je cherchais à avoir des aisselles sèches et archi-sèches, à toute heure de la journée! Mais quand même, ça me taraudait cette histoire de déodorant zéro déchet…

Aromatico de LUSH

Aromatico de LUSH

Et puis un jour, j’ai eu l’idée de regarder chez LUSH s’ils ne faisaient pas des déodorants solides…et BINGO ! J’étais toute ouïe de cette lueur d’espoir ! J’ai commencé par tester le déodorant solide Aromaco, qui a vraiment la forme d’un savon, mais alors qui n’était vraiment, vraiment pas pratique à étaler car il était trop compact. Il n’était pas forcément efficace, et au bout d’un moment l’odeur, que je supportais tant bien que mal au début, m’a franchement rebuté (moi et mon nez!).

Téo de LUSH

Déodorant Téo de LUSH

C’était donc parti pour tester le déodorant Téo, qui se présente sous la forme d’un galet blanc poudreux. Alors là, c’est tout l’inverse d’Aromatico : il se met très facilement sur les aisselles et est efficace toute la journée. Il faut absolument le ranger dans une boîte car il s’effrite. Il est composé de bicarbonate de soude et d’huiles essentielles, donc là encore, l’odeur est quand même assez prononcée (mais quand même, rien à voir avec l’HE pure de palmarosa).

Et puis un jour, ce fut la consécration : j’ai découvert l’existence de la gamme de déodorants SCHMIDT’S grâce à la boutique Vegan mania (petite boutique située dans l’hypercentre de Paris, métro Etienne Marcel ou Rambuteau et boutique en ligne). Il s’agit d’une pâte déodorante à base de produits naturels. Le produit n’est pas emballage-free mais dans un pot en verre qui se recycle ou se réutilise facilement. Et pour parfaire le tout, ils proposent une option « Sans parfum » (ha ben voilà, c’est mon nez qui va être content !).

schmidt-s

Gamme de déodorants Schmidt’s

Mais alors ce que j’ai vraiment aimé, c’est de pouvoir aller en boutique Vegan Mania et sentir tous les parfums, calmement, les uns après les autres. Finalement, gros coup de coeur inattendu pour le parfum BERGAMOTE-LIME (le vert). C’est mon chouchou ! Pour voir son test complet, c’est ici.

déo Schmidt's

Mon coup de coeur : le déodorant Schmidt’s Bergamote – Lime.

Je vais donc terminer tranquillement mon déodorant Sanex et le déodorant solide Téo (LUSH), en alternant avec le déodorant Schmidt’s, à la bonne odeur de sorbet citron ! Je pense vraiment adopter par la suite cette marque, et alterner entre les parfums Bergamote-Lime, Lavande et Sans parfum.

déodorant zéro déchet

Ca y est j’ai ENFIN trouvé un déodorant zéro déchet digne de ce nom, yeeeeah !!!! 

Et toi ? Quelle solution zéro déchet as-tu adoptée pour le déodorant ? 

Publicités

16 réflexions sur “A la recherche du déodorant naturel et zéro déchet

  1. Moi j’utilise des déodorants bio en pshitt (et pas en bombe), la bouteille est en verre donc recyclable. Il y a seulement le conduit du pshit à l’intérieur qui est en plastique, donc pourquoi pas tester le déo de lush… 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Lush je n’achèterai jamais leurs produits qui sont bourrés de produits horribles pour le corps et la santé.
    Et sinon j’ai une info: changer son alimentation change énormément la donne niveau transpiration. Plus on mange sainement, moins on transpire et moins la sueur sent mauvais.
    Je n’ai plus besoin de déo en étant quasiment végétalienne, et ça c’est le pied!
    😀

    Aimé par 1 personne

    • Tiens ça me tenterait bien d’objectiver l’impact de mon alimentation sur ma transpi ! Je mange plutôt équilibré, et pas mal de légumes… Mais aussi de la viande et des produits laitiers. Et ma transpi, disons…ne sent pas la rose! Hmmm….merci pour ton commentaire qui me donne une nouvelle piste d’expérimentation ! 😀 – Juliette

      Aimé par 1 personne

  3. Alors de mon côté, j’ai opté pour l’HE de Palmarosa depuis plus de 6mois et j’en suis ravie!!! Alors merci les filles pour vos recherches!! Au moins je sais ce que j’ai sous les aisselles maintenant! Petites précisions perso :

    Points positifs : un tout petit flacon de verre recyclable que l’on transporte partout
    pas d’action anti-transpirante mais juste anti-bactérienne

    Point négatif : l’odeur plutôt forte au moment de la pause (même si elle ne me dérange pas, et qu’ensuite je ne la sens plus du tout, je me sens quand même obligée de bien me laver les mains à chaque fois)

    Donc ma prochaine étape -> la mettre dans un petit flacon de verre avec un pulvérisateur, et la couper avec une l’huile végétale pour garder la concentration mais masquer l’odeur et protéger un peu plus ma peau, car cela reste une huile essentielle, donc hyper concentrée!

    PS : on peut aussi y ajouter un peu de pulpe d’aloe vera si vous en avez une chez vous (qui est anti-septique, cicatrisante et hyper-hydratante)!

    Aimé par 1 personne

    • J’avais essayé aussi le pulvérisateur, c’est pas mal mais le mien était pas top donc j’étais qd même obligée d’y mettre les mains pour étaler… Tu peux combiner avec HE de menthe poivrée, qui dissimule assez bien le palmarosa. Et, la pulpe d’aloe, c’est comme le gel d’aloe, transparent, ou c’est autre chose ?

      J'aime

      • Alors la pulpe d’aloe vera en fait provient directement de ma plante que j’ai chez moi! ^^ Je dois sacrifier une branche de mon aloe pour en recueillir directement la pulpe fraîche, mais c’est la vie!

        Mais je pense qu’il y a des chances pour que le gel d’aloe soit un équivalent, peut être légèrement moins concentré car si c’est un gel il y a des chances pour que la pulpe pure aie été diluée avec de l’eau… En tout cas c’est tout de même moins imposant qu’avoir sa propre plante chez soit! 🙂

        Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s