Le régime Zéro déchet

Par Juliette


What ??? Mais qu’est-ce-qu’elle raconte celle-là ? crazy

Le Zéro Déchet, c’est une manière de consommer, une philosophie, un état d’esprit, la recherche d’une vie meilleure et saine dans laquelle chacun tente de respecter au mieux la planète et son corps. Ce n’est certainement pas un « régime » avec son lot de diktats, de frustrations, d’effets yoyo, et de quête d’un idéal voulu par la société… Vous êtes sûrs ?

Dans l’assiette

Forcément, en décidant de mener une démarche Zéro Déchet, on se met à refuser tout un tas d’aliments transformés, bourrés de sucres, de graisses et de sel (combo gagnant!) : fast food, produits industriels en tout genre, goûters et barres chocolatées du distributeur… Mais comme il faut bien se nourrir, on remplace ces derniers par des produits bruts, bien meilleurs pour la santé : fruits et légumes frais, céréales, fruits secs et oléagineux, épices et herbes… 

C’est donc indéniable, et ça pourrait presque devenir le prochain régime à la mode : « ne mange que ce que tu peux acheter sans emballages », un peu comme le régime où tu ne dois manger que ce qui se « pique » avec une fourchette… Le terme « régime » regroupe l’ensemble des habitudes alimentaires d’un groupe ou d’un individu (source TLF). La démarche Zéro Déchet, en ce sens qu’elle implique une modification des habitudes alimentaires, amène donc la mise en place d’un régime particulier. Ce régime touche aussi bien la qualité que la quantité des aliments ingérés :

Qualité : mange des produits bruts, non transformés, frais.

– Quantité : pour éviter le gaspillage, ne prévois pas de trop grandes quantités.

Et ce qui est bien, c’est que le Zéro Déchet ce n’est pas restrictif … On peut se faire une grosse assiette de pâtes achetées en vrac !

 

Dans la tête 

Pour adopter ces nouvelles habitudes alimentaires, tout un processus va devoir s’engager. Je crois que la volonté et la motivation vont déterminer la réussite de cette démarche, qui va passer par plusieurs étapes (comme un régime) :

1) Phase d’attaque : On réduit les déchets en masse, à la source. Les premiers résultats sont visibles, encourageants, et s’accompagnent d’une certaine euphorie ! Dans les premières semaines, il me semble qu’il va être plus facile de refuser catégoriquement certains aliments. Notre bilan de 3 mois de vie Zéro Déchet en est une bonne illustration. Au départ, il nous a en effet paru plutôt facile de réduire nos poubelles quotidiennes.

2) Phase de consolidation : Mais avec le temps, il devient de plus en plus difficile de céder aux tentations, à nos anciennes habitudes de consommation et donc d’alimentation. C’est la phase la plus importante, mais celle aussi des écarts : un gobelet en plastique par-ci, un sandwich triangle emballé par-là, une petite glace en pot, un petit spéculos avec le café, et le compte monte vite ! Notre bilan de 6 mois de vie Zéro Déchet est assez parlant : passée l’euphorie des premiers mois, on s’est un peu laissé aller. Je pense être arrivée à ce stade car j’ai déjà abandonné beaucoup d’anciennes habitudes, mais je ne me suis pas encore déshabituée de tous mes réflexes, et j’ai toujours la sensation de faire des efforts, de me frustrer à certains moments …

3) Phase de stabilisation : Ce serait la phase où nos nouvelles habitudes de consommation font partie intégrante de notre mode de vie, sans que cela nous gêne ou nous frustre.

Dans la société 

Un autre point commun avec un régime serait le sentiment d’être un peu « à la marge », notamment dans la vie sociale. Certains moments ne vont plus être partagés de la même manière (les pauses café, les repas pris sur le pouce, les goûters ou déjeuners improvisés). Ces phases comportent bien leurs lots de difficultés, de frustrations, mais aussi de réussites et de joies.

Quand tes copains vont se faire un Kebab à 2h du mat...

Quand tes copains se font un Kebab à 2h du mat…

Un régime heureux

Alors oui, je ressens des frustrations, je me sens parfois à la marge, le sevrage de mes habitudes d’alimentation va prendre du temps et ce n’est franchement pas facile tous les jours… Mais en retour, je me sens libérée du poids de la consommation à outrance, et ça me rend heureuse !!!

happy

Ce régime est respectueux de notre planète, de notre corps et de notre esprit. Il combat les faux besoins alimentaires créés de toutes pièces par les industriels et nous permet d’être en phase avec nos convictions. Alors si tu as adopté ce régime, je te dis BRAVO et courage! Si tu veux le faire, je te dis BRAVO et accroche-toi! Et si mon article te paraît complètement débile, ben je te dis BRAVO de l’avoir lu jusqu’au bout !


Et toi ? A quel stade penses-tu être arrivé dans ta démarche ? Ressens-tu aussi des frustrations liées à ton nouveau mode de consommation ? Comment y fais-tu face ? 

Publicités

5 réflexions sur “Le régime Zéro déchet

  1. Avec mes colocs qui sont de retour à cause de la rentrée, j’ai remangé de la malbouffe récemment… et j’ai découvert que mes goûts avaient changés! Avant, je pouvais m’empiffrer avec presque tout et n’importe quoi (surtout si c’était quelque chose avec du chocolat), mais maintenant, ça ne me fait même plus envie! Bref, je ne fais plus face à beaucoup de tentations, ça aide beaucoup mon cheminement! 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Ah ah je dois avouer que je me laisse encore tenter par le kebab de temps à autres 😉 Mais une fois qu’on s’est habitué au fait maison, frais, bio avec des légumes et fruits cueillis dans la semaine par nos supers agriculteurs , on a du mal à revenir à autre chose !! Et puis, il faut essayer d’embarquer le plus d’amis possibles pour se sentir moins seul dans ce « régime » 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Ha! Qu’est-ce que tu as raison avec la phase de consolidation… Après mon retour de vacances à la fin de l’été, je ne suis pas vraiment parvenue à résister à tout ce qui m’avait paru si facile au début… Mais bon, on se reprend vite et c’est un nouveau petit renouveau que je vis maintenant et ça me fait plus que plaisir de sentir que je ne repare pas du tout de rien et que malgré les écarts des derniers mois, je suis loin d’être revenu au niveau 0 de faire plein, plein de déchets! 😉
    Et puis, je vais aller faire un tour sur tes articles de bilan des certains mois, histoire de potentiellement y puiser quelques idées!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s