Oh mon Déo oh oh oh !

Par Audrey et Juliette


Parmi les nombreuses réflexions autour des produits de la salle de bain, est vite arrivée la question du déodorant. Et oui, nous transpirons, suons, suintons… Difficile donc de mettre une croix sur ce produit d’hygiène qui nous est devenu indispensable.

Pourtant, de nombreuses études publiées au cours des dernières années, mais aussi une inquiétude alimentée par les médias, tendent à montrer que les ingrédients contenus dans les déodorants auraient des effets nocifs pour la santé. Aluminiums, triclosan, alcools…seraient déclencheurs de cancers (sein, foie…) et de maladies neurologiques comme la maladie d’Alzheimer.

Mais par quoi remplacer le déodorant ?

L’idéal serait, bien sûr, de trouver un produit sans emballages, et le plus naturel possible, afin de poursuivre une démarche, bio, écolo et zéro déchet. Ce n’est pas si simple, mais de nombreuses alternatives existent :

> la pierre d’alun est entièrement naturelle, économique, disponible sans emballage, et de bonne réputation, la pierre d’alun est utilisée comme déodorant depuis l’Antiquité. Seulement son efficacité est sujette à controverse.

> le talc, économique, absorbant, parfumé, un ingrédient simple à trouver.

> les huiles essentielles : les huiles de palmarosa, d’arbre à thé, de fragonia, de lavande… sont  antibactériennes, antifongiques, astringentes et parfumées.

> le bicarbonate, absorbe les odeurs et est antibactérien. Son application nécessite de prendre le coup de main, mais s’avère assez efficace.

> le vinaigre de cidre, régule le Ph de la peau, a également des effets astringents et antiseptiques.

> l’eau de fleur d’oranger, rafraîchissante, parfumée.

 > Les « recettes maison », qui ne manquent pas sur la toile, sont plus ou moins complexes, mais peuvent s’avérer très efficaces. Cependant, concernant le Zéro Déchet, est-ce moins polluant d’acheter 6 ingrédients séparément pour faire 1 déodorant plutôt qu’un déodorant ?

> les légumes : solution originale ! Une rondelle de citron, de concombre ou de tomate (à rincer) passée sous les aisselles bloquent les odeurs et réduisent la transpiration.

Quelques alternatives au déodorant classique

Des alternatives au déodorant classique.

Et nous, alors, comment on fait ?

On a choisi de tester l’huile essentielle de palmarosa (pure et diluée). Audrey est très satisfaite de l’option pure (1 goutte pour 2 aisselles). Juliette est encore indécise et continue à explorer d’autres solutions possibles. Pour voir le test complet du Déo Palmarosa, c’est ici.

*
*      *

Et toi, as-tu testé des alternatives au déodorant classique ? Quelles solutions as-tu retenues ? As-tu d’autres pistes ? Partage-les ! 

Publicités

Une réflexion sur “Oh mon Déo oh oh oh !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s